Grand Site de France en projet des Gorges du Verdon

 

Les Gorges du Verdon ont été classées en 1990. Elles font l’objet d’une fréquentation annuelle estimée à plus d’un million de visiteurs et possèdent une renommée internationale. fréquentation d'un belvédère sur le garnd canyon du Verdon - Crédit photo : J. Carmille

Face aux problèmes de gestion engendrés par cette fréquentation, les collectivités et l’Etat ont souhaité mettre en place une démarche d’Opération Grand Site, animée par le Parc naturel régional du Verdon depuis 2002.

Un projet global de l’Opération Grand Site a été formalisé début 2009 et a été validé par l'ensemble des partenaires : Etat, Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d'Azur, Conseils départementaux des Alpes-de-Haute-Provence et du Var, communes d’Aiguines, Castellane, Comps-sur-Artuby, Moustiers-Sainte-Marie, La Palud-sur-Verdon, Rougon, Trigance et le Parc naturel régional du Verdon.

Depuis le lancement de la démarche, plusieurs actions et projets ont été initiés :

  • la création de la Régie d’aménagement et de gestion des sites naturels fréquentés permettant aux communes du Grand Site, la réalisation de projets d'envergure (2014) ;
  • la mise en place de journées test sans voiture sur la route des crêtes (La Palud-sur-Verdon) en 2003, 2004 et 2006 ;
  • une première opération de nettoyage des Gorges en 2009 (environ 30 tonnes d'encombrants évacuées), une seconde est prévue en septembre 2019 ;
  • la réhabilitation et la sécurisation du sentier Blanc-Martel, travaux réalisés par le Département des Alpes-de-Haute-Provence entre 2011 et 2013 ;
  • la réhabilitation du sentier Cavaliers - Imbut - Vidal par le Département du Var en 2018 ;
  • le réaménagement des belvédères du Col d'Illoire (Aiguines) et de la Dent d'Aire (La Palud-sur-Verdon) en 2018 ;
  • le renouvellement et la modernisation de la signalétique sur la Route des Crêtes sur la commune de La Palud-sur-Verdon en 2018 ;
  • l'installation de toilettes sèches sur les sites de La Maline et de Mayreste (Palud-sur-Verdon).

D'autres actions initiées en dehors de la démarche, mais néanmoins animées par le Parc du Verdon, concourent à la préservation et la valorisation de ce site d'exception. Nous pouvons citer entres autres : l'arrété interpréfectoral de protection de biotope de l'Apron du Rhône (2012), les formations et journées de sensibilisation des professionnels de sports d'eaux vives (chaque année depuis 2004), le classement d'une partie de la hêtraie d'Aiguines en réserve biologique dirigée (2019), la concertation autour de la gestion des débits du Verdon, la publication d'une carte de randonnée avec 23 itinéraires à parcourir (2017), l'aménagement de la réserve naturelle régionale de Saint-Maurin sur La Palud-sur-Verdon etc.

 

En cours ou à venir...

Plusieurs autres opérations importantes sont aujourd’hui en cours, à différents stades d’avancement. Ces travaux, équipements ou évolutions vont être menés sur plusieurs années compte tenu de l’ampleur des besoins.

L'année 2020 va être marquée par une évolution significative de l'offre de transports publics sur les Gorges. Plusieurs services vont évoluer ou être augmentés grace à un engagement important de la Région Sud : cadencement plus important de l'axe Riez / Castellane (en été et avant et après saison) et expérimentation d'une ligne Castellane / Saint-André-les-Alpes en été. Parallèlement, la navette des Gorges actuelle va disparaître et être remplacée par une nouvelle offre locale (en cours de réflexion).

L’aménagement des belvédères des Gorges va se poursuivre sur plusieurs années. Par ailleurs, un projet en cours prévoit l'aménagement des sites d’accueil et de départ d’activités eau-vive au bord de la rivière (Moyen Verdon). Ces sites ont été étudiés et des aménagements ont été définis sur le premier semestre 2019. Les travaux restent à planifier une fois les budgets trouvés et les autorisations obtenues.

Ces opérations, comme celle du Point Sublilme / Couloir Samson, demandent de longues procédures afin d’être validées par les différents partenaires et services concernés. En effet, la réalisation de ce type de travaux dans un site exceptionnel comme celui des Gorges du Verdon, nécessite une attention particulière dans le choix des matériaux, leur mise en œuvre, leur intégration paysagère, la cohérence d’ensemble... pour préserver les lieux. Ils sont de plus, soumis à des prescriptions environnementales fortes pour limiter l’impact sur la nature.

 

Le projet d'aménagement du site du Point Sublime / Couloir Samson (commune de Rougon)

 

Le site du Point Sublime / Couloir Samson est le belvédère emblématique des Gorges en rive droite du Verdon. Ce site accueille chaque année plus d’un million de visiteurs. Cette forte fréquentation pose des problèmes de circulation, de stationnement, d’accueil… Parallèlement, c’est un site naturel à enjeux (zone Natura 2000, Espace Naturel Sensible du Département…) et cette forte fréquentation, non encadrée, génère des dysfonctionnements lourds (déchets, sanitaires, piétinement…).

Belvédère du Point Sublime - Eté 2010  Attente arrêt de bus Point Sublime - Août 2015. J Carmille_Parc du Verdon  Circulation stationnement Point Sublime - Août 2015_J Carmille-Parc du Verdon

Pour résoudre ces problématiques et mettre en valeur ce lieu exceptionnel, le Parc du Verdon (à travers sa Régie d'aménagements) porte un important projet financé par l’Europe, l’État, la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur et le Département des Alpes-de-Haute-Provence dans le cadre du programme Espace Valléen Voir le Verdon en Grand. Il est conçu par un groupement de maitres d'oeuvre (ALEP paysagistes, JM Fradkin architecte et ECO bureau d'étude technique) depuis juillet 2018.

Sur le site du Point Sublime, le projet prévoit :

  • la modification du carrefour montant au village de Rougon avec la réalisation d'un mini-giratoire franchissable (travaux réalisés par le Département) ;
  • la modification des arrêts de bus et la création d'arrêts navette ainsi que les cheminements liés ;
  • le déplacement de la zone de stationnement actuelle en contrebas pour créer un stationnement ombragé, végétalisé et intégré (70 places de stationnement) ;
  • la création sur le parking actuel d'une petite Maison de site, un préau et une esplanade. La Maison de site regroupe des toilettes, un espace d'accueil, infos, vente de 50m² et ses annexes (surface totale du bâtiment 96 m²) ;
  • la requalification du belvédère du Point Sublime pour le rendre plus confortable et accueillant ;
  • la réalisation des cheminements menant à la Maison de site et au belvédère : l'ensemble des cheminements seront accessibles au plus grand nombre
  • l'installation d'équipements d'interprétation et de découverte pour les visiteurs (en extérieur et dans la Maison de site) afin de donner des indications sur la géologie des lieux

Image de synthèse du site après l'aménagement :

Vue après aménagements - ALEP/Fradkin/ECO - Juillet 2019

Voir le plan d'aménagement du site du Point Sublime

 

Sur le secteur du Couloir Samson, il est prévu :

  • la création d'une zone de stationnement sur le site autrefois appelé le "Terrain de l'amitié" (70 places de stationnement grand public et entre 22 et 25 places de stationnement réservées aux professionnels des activités pour la pratique de la randonnée aquatique) ;
  • la réalisation d'une zone d'accueil avec toilettes sèches ;
  • la fermeture en période estivale (du 15 juin au 15 septembre) de la route du Couloir Samson en aval de la future zone de stationnement. L'accès au Verdon (raquette, sentier Blanc-Martel...) se fera sur cette période à pied (par la route ou à terme par une liaison avec le GR4) ou par navette. Seuls seront autorisés, sur cette période, à circuler les véhicules de secours et les véhicules venant récupérérer du matériel encombrant (sous conditions).

Voir le plan d'aménagement du site du Couloir Samson

L'avant-projet est aujourd'hui défini et une période de présentation publique a démarré cet été (le 13 juillet sur site et le 20 juillet au village de Rougon). Elle se poursuivra à l'automne.
Parallèlement, le permis d'aménager va être déposé en septembre 2019 puis instruit durant plusieurs mois avant d'être validé par le Ministre de la Transition écologique et solidaire (après passages devant diverses commissions).

Parce que ce projet complexe interroge et soulève parfois des inquiétudes, vous trouverez ci-dessous une liste des questions les plus fréquentes :

Foire aux questions

Si besoin d'en savoir plus : Ludovic Crépet, chargé d'aménagement ou Jean Carmille, chargé de gestion des sites naturels fréquentés au Parc du Verdon.

A lire aussi

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8