Depuis 2011, un programme de valorisation et de transmission des savoir-faire en matière de patrimoine bâti, a permis d’engager une sensibilisation des maîtres d’ouvrage publics et privés quant à la restauration qualitative de leur patrimoine bâti, par la diffusion d’un guide, des actions de rencontre-sensibilisation, des chantiers-écoles de sensibilisation et de formations.
L'objectif est de préserver l’identité des territoires du Verdon, mais aussi de diversifier un tourisme essentiellement tourné vers les gorges et les lacs, par la valorisation de ce fort potentiel que constitue, sur le territoire Verdon, le patrimoine bâti.

 

La transmission des savoir-faire

 

Afin de sauvegarder le bâti, il est nécessaire de conserver les savoir-faire traditionnels pour le transmettre aux différents acteurs. Le Parc vise divers publics.

Mise en œuvre d’un plâtre paysan, M.Salvarelli


La formation des artisans

Depuis 2011, le Parc du Verdon travaille avec les chambres des métiers et la CAPEB, afin de développer les bonnes pratiques auprès des artisans intervenant sur le bâti ancien. Il s’agit en particulier de ne pas voir disparaître les savoir-faire traditionnels.

Une fomation sur les enduits au plâtre et à la chaux sera programmée au dernier trimestre 2018 ou au début 2019, à la maison du Parc à Moustiers-Sainte-Marie. 
Le programme sera affiché ultérieurement.

 

La formation des agents des collectivités

Le Parc du Verdon a initié la mise en place de formations à l'attention des employés communaux, co-organisées avec le CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale).
Après une formation de 4 jours sur la maçonnerie en pierre sèche effectuée en 2012, une action autour des enduits à la chaux a été organisée en 2014. La prochaine formation prévue en 2018-2019 portera sur les enduits à la chaux de nouveau.

 

La sensibilisation des habitants

Restauration du canal des prés à Aups, nov 2017, M.Salvarelli

Depuis 2011, plus de 30 chantiers-écoles ont été organisés afin de sensibiliser les maîtres d’ouvrages, que ce soit des particuliers ou des collectivités, aux savoir-faire traditionnels en matière de patrimoine bâti.

De nombreuses personnes ont été sensiblisées à la richesse culturelle de ce territoire, en participant activement aux actions de restauration proposées sur les édifices communaux. Les habitants ont ainsi la possibilité de s'initier aux techniques traditionnelles telles que les enduits à la chaux ou au plâtre, la pierre sèche, la calade...

Pour exemple, on peut citer divers aménagements hydrauliques restaurés dans le cadre des chantiers-écoles :

  • l'aqueduc de la Maline à Ginnasservis,
  • la source de Poiraque à Quinson,
  • la source des mines à Aiguines,
  • le lavoir du bas village à la Bastide,
  • un puits à Bauduen,
  • le bassin voûté à Saint-Jurs,
  • le canal d'irrigation à Aups,
  • le  lavoir de la Gouargo à la Verdière.

Plusieurs chapelles ont recu un coup de jeunesse, comme :

  • la chapelle Saint-Antoine de Bargème,
  • la chapelle Saint-Julien de Trigance,
  • l'accés de la chapelle Notre-Dame de la Baume à la Palud-sur-Verdon,
  • la chapelle Saint-Magdeleine à Esparron.

Des calades ont été refaites dans une rue de Vinon, sur la montée de Notre-Dame du Roc à Castellane.

Deux fours à pain, à Saint-Julien le Montagnier et Castellane, ont été repris ainsi que des ouvrages agricoles, comme un mur-apier à Moustiers-Sainte-Marie, un pigeonnier à Puimoisson, un séchoir à prunes à Saint-Julien du Verdon.

Les projets pour 2018-2019 concernent la restauration d'un puits à Roumoules, du lavoir de font-Vieille à la Verdière, du canal de Cresson à Aups, ainsi qu'un pigeonnier de la maison du Parc du Verdon à Moustiers-Sainte-Marie.

 

L’accompagnement des communes
dans leurs projets de restauration du patrimoine bâti communal

Les communes sont souvent propriétaires d'éléments du patrimoine bâti vernaculaire, lesquels ne sont pas forcément protégés au titre des monuments historiques. Le Parc du Verdon accompagne les communes dans la recherche de financements, les choix techniques, afin de les aider à mener à bien leurs projets de restauration (Région, conseils départementaux, fondation du patrimoine...)

 

Des actions de sensibilisation


Réalisation d'un film

Un film sur les savoir-faire en matière de restauration est en cours de réalisation. Il met en avant 3 matériaux  (la pierre sèche, le plâtre et la chaux)  à travers une approche historique, ethnologique, avec une mise en oeuvre des gestes par des artisans compétents. Ce film vient compléter le guide "Architecture et arts de bâtir du Verdon" réalisé en 2012.

 

Des journées-découverte

Proposées aux habitants, ces journées permettent de découvrir les matériaux comme le plâtre. Ainsi, deux animations ont été organisées à Saint-Jurs pour faire découvrir la cuisson et le broyage du gypse, complétée par une visite de l'hôtel Mazan permettant de décourvrir les gypseries d'époque Renaissance, ces décors modelés à partir d'un plâtre fin.

Cuisson du gypse au moulin à plâtre de Saint-Jurs, mars 2018, M.SalvarelliBroyage du gypse au moulin de Saint-Jurs, avril 2018, M.Salvarelli

 

Marjorie SALVARELLI,  Chargée de projet valorisation du patrimoine bâti et transmission des savoir-faire : 04 92 74 68 00

 

A lire aussi

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8